Le chasseur de médailles


Entretien: Björn Kilian; Photos: Rikard Alm, Paul Brilisauer
Rikard Alm

Rikard, qu’est-ce qui vous a attiré dans la chasse et le tir sportif ?

Alm: J’accompagnais mon père et mon grand-père à la chasse quand j’étais enfant. C’est à ce moment-là que j’ai découvert ma première passion pour la nature, le gibier et les armes à feu. J’ai eu mon premier permis de chasse à l’âge de 15 ans. Je suis venu au tir sportif par la chasse. Je voulais vraiment devenir un tireur d’élite précis et, c’est pourquoi je pratiquais souvent sur notre stand de tir local. Une fois, il y eut une sorte de compétition à laquelle je n’étais pas inscrit, mais ils m’avaient permis de tirer quand même. À la fin de la journée, je fus celui qui obtint le meilleur score !

“Notre stand de tir local avait organisé une compétition à laquelle je n’étais pas inscrit. Ils m’ont permis de tirer quand même et je me suis retrouvé à la fin avec le meilleur score.”

Quel a été votre plus grand succès en tir sportif ?

Alm: remporter la médaille d’argent au «Running Moose», littéralement l’élan courant, lors du championnat de tir combiné nordique en 2017. Je me suis hissé à la cinquième place du classement général, face à environ 140 des meilleurs tireurs de Suède, Norvège, Finlande et Danemark.

Quel est ton prochain objectif ?

Alm: le championnat d’Europe de tir combiné. J’aimerais pouvoir monter sur ce podium !

Du tir en stand au tir dans la nature, quel est votre meilleur souvenir de chasse ?

Alm: un moment qui m’a beaucoup marqué a été le tir de mon tout premier orignal. J’étais avec deux autres chasseurs et un chien d’élan suédois (Elkhound). Après quelques heures d’attente, des élans ont commencé à approcher de mon poste mais se sont séparés juste avant d’atteindre ma place. Certains sont repartis, mais un grand mâle avec de belles palettes a continué à se diriger droit vers moi. Le taureau s’est ensuite arrêté entre deux arbres, debout à mes côtés. J’ai tiré dès que son épaule a été visible. J’étais ravi d’avoir prélevé un orignal avec 12 pointes – un sacré mâle dans le coin. En général, je trouve que la chasse à l’élan est vraiment palpitante. Pour moi, c’est l’expérience elle-même qui compte – comme tuer cet animal proprement avec un seul coup de feu de ma SAUER 404.

Quels autres types de chasse comptent parmi vos préférés ?

Alm: Chasser le chevreuil à l’approche en été. Après le travail, je vais souvent en forêt pour profiter de sa fraicheur, prendre un bol d’air dans ces grands espaces de mon pays natal, au sud de la Suède et là, je démarre mes approches. Le sentiment que vous obtenez avec cette forme de chasse primitive – comme si vous étiez partie intégrante de la nature et retrouviez votre paix intérieure – n’a tout simplement pas de prix. Pour moi, il ne s’agit pas tant de réussir une chasse que de se détendre. Je considère cela comme un véritable privilège de pouvoir simplement prendre mon arme et partir à la chasse.

Pour de nombreux chasseurs, tirer en position debout et sans support, est un véritable défi, en particulier après la course à pied. Avez-vous des conseils pour eux ?

Alm: Sans aucun doute, le plus important est de pratiquer le tir à bras franc de manière régulière, ainsi que de disposer d’une arme qui vous convient parfaitement. Dans la mesure du possible, je m’entraîne tous les soirs après mon retour du travail. Je choisis une cible bien définie, la plus petite que je puisse trouver. Ensuite, j’essaie de la mettre « dedans » le plus nettement possible – avec mon arme non chargée, bien sûr !

Hunting in his Swedish homeland means a lot to Rikard. Even the worst weather will not keep him indoors.
Rikard works in the technical department of a Swedish manufacturer of construction machines. He is also intimately familiar with the technology of his own SAUER 404.
Practice yields medals. The 31-year-old with his S 404 SYNCHRO XT.

Alors, à quoi ressemble votre entraînement ? Avez-vous peut-être un stand de « Running Moose » dans votre cour arrière ?

Alm: (rires) Non, j’ai bien peur de ne pas avoir de place pour ça. Mais je n’en ai pas besoin non plus pour pratiquer. Les lignes droites dans une pièce sont idéales pour l’entraînement au tir en mouvement. Par exemple, j’aime bien utiliser les bords de table ou les plinthes de mur où je peux placer à un endroit un support tel qu’un dessous de verre de bière. J’essaie ensuite de suivre cette ligne aussi fidèlement que possible tout en exerçant une pression constante sur la gâchette jusqu’à être sur la cible ou, dans ce cas, sur le dessous de verre.

Rikard with his favorite gun, the S 404 SYNCHRO XT. He values its adjustable comb height and selective trigger pull weight above all.
At the SAUER shooting range, Rikard shares a few tips and shoots a target from the standing unsupported position. Thanks to Rikard having the proper rifle and training with it intensively, 5-shot groups like these at 100 meters are no fluke.

Quelle est la chose la plus importante quand il s’agit de tirer debout sans support ?

Alm: Je participe régulièrement à des entraînements de tir à bras francs. Premièrement, je me tiens confortablement face à la cible. Quand je tire avec une carabine, je bloque mes genoux pour que mes muscles restent détendus. Je lève ensuite la carabine vers la cible. Avant même que je ne la rejoigne, je commence à appliquer une pression uniforme sur la queue de détente jusqu’à absorber environ la moitié de son poids. Dès que j’approche de la cible par le bas, je lâche ma balle tout en maintenant un mouvement ascendant constant. Ceci est clairement plus stable que de tourner autour de la cible. Essayez la prochaine fois que vous serez sur un pas de tir !

Weshalb ist ein perfekt zum Schützen passendes Gewehr in deinen Augen so wichtig?

Alm: Durch das Training werden meine Waffe und ich eine Einheit. Das Gewehr muss sich mir anpassen und nicht umgekehrt. Meine 404 Synchro XT kann ich perfekt auf mich und die jeweilige Disziplin abstimmen. Das fängt bei der höhenverstellbaren Schaftbacke an und hört beim Abzug auf. Die Kopfhaltung und die benötigte Schafthöhe variieren – je nachdem, ob ich liegend, stehend oder sitzend schieße. Dank der höhenverstellbaren Schaftbacke kann ich das Gewehr genau auf mich und die jeweilige Disziplin einstellen.

Et quelle est votre approche pour tirer sur des cibles en mouvement ?

Alm: J’utilise la même technique: j’attaque la cible par derrière, la remonte et la dépasse jusqu’à obtenir l’avance nécessaire pour atteindre le bon point de visée. Je maintiens cette avance avec la cible et augmente la pression sur la queue de détente jusqu’à ce que le coup me surprenne. Mes bras et le haut de mon corps restent rigides : tout le mouvement vient de mes hanches.

À votre avis, pourquoi est-il si important pour un tireur de disposer d’une crosse parfaitement ajustée ?

Alm: Grâce à l’entraînement, mon arme et moi-même formons une seule unité. La carabine doit s’adapter à moi, pas l’inverse. Non seulement je peux conformer la S 404 SYNCHRO XT à ma taille, mais je peux également l’ajuster à la discipline dans laquelle je suis en compétition. Cela commence par le busc réglable en hauteur et se termine par la gâchette. La hauteur correcte du busc et la position de la tête sont déterminées par le fait que vous tiriez depuis une position couchée, debout ou assise. Grâce au busc réglable en hauteur, je peux ajuster la carabine non seulement pour moi mais aussi l’adapter à chaque situation de tir.

Tirez-vous également parti de l’adaptabilité du déclencheur du 404?

Alm: bien sûr! Ma détente est généralement réglée à 750 grammes. Pour les tirs à longue distance, je préfère un poids de détente à 550 grammes. Je passe le réglage à 1000 grammes pour la chasse : il offre plus de sécurité et de contrôle. En plus de cela, certaines compétitions exigent des poids de détente à 1000 grammes. La sélection du poids ultra-rapide et la course de détente vive de la SAUER 404 ont été des critères d’achat décisifs pour moi.

Quels calibres tirez-vous ?

Alm: Pour les tirs sur cibles et pour la chasse au chevreuil, j’utilise le 223 Rem. et le 6.5×55. Pour la chasse à l’élan, j’utilise le 8x68S. Ce calibre serait aussi mon premier choix pour chasser à l’étranger. La capacité de changement rapide des canons de la carabine SAUER 404 est vraiment de premier ordre : je n’ai besoin que d’une crosse, d’une lunette et d’un boitier de culasse, pour le reste j’ai toujours une sélection de plusieurs calibres différents.

Comment obtenez-vous des résultats toujours aussi bons dans des conditions de tir compétitif ?

Alm: calme, calme et encore calme. La confiance en soi et en son arme sont les conditions préalables pour la paix et la tranquillité du tireur, même dans des circonstances stressantes.

Si vous deviez choisir entre la chasse et le tir sportif, lequel diriez-vous préférer ?

Alm: Ouf ! La chasse et le tir sportif me sont si étroitement liés que je ne pourrais plus vivre sans l’un ou l’autre.

The young Swede in position. Not only does the adjustable cheekpiece provide a relaxed head position, but it also centers the eye so that it is directly in line with the optical center of the scope.
The hunt for meat: Taking game in a clean and sportsmanlike manner plays an important role in Rikard’s life.